Comparateur Or Trouvez le meilleur prix pour votre or !

Menu

Rachat d'or : quelles sont les 5 arnaques les plus courantes et comment s'en protéger ?


Dans cet article nous allons voir la grande majorité des arnaques et autres subterfuges (légaux ou non) les plus couramment utilisés dans l'activité de rachat de bijoux anciens ou pièces.

Préanmbule : la reine de l'arnaque, Postal Gold

Lorsque le rachat de bijoux anciens s'est popularisé en 2009-2010, beaucoup de gens ignoraient la valeur de leurs bijoux et les ont vendus à des prix ridicules.

Il existait une société, en France et aussi aux USA qui s'appelait Postal Gold (Or Postal en France). La manière dont fonctionnait la société était la suivante :

La société demandait d'envoyer des bijoux mais n'affichait aucun prix sur son site web.

Une fois les bijoux reçus par la société, une offre était faite au client. Le problème c'était que la société proposait 10% de la valeur des bijoux... pour les revendre à près de 100% de leur valeur !

Note : Actuellement un professionnel compétitif vous proposera 80% de la valeur en or de vos bijoux, les meilleurs 90%. Cela fait une sacrée différence avec les 10% offerts par Postal Gold.

Je vous laisse imaginer, par exemple pour un collier valant 600-700€ combien ils gagnaient ! Bien sur certaines personnes refusaient leur offre et demandait le retour de leurs bijoux mais ces derniers refusaient. Une alternance entre silence radio et dialogue commercial pour faire céder le client intervenait. Mais bon, au maximum, la société offrait 30% de la valeur des bijoux ou prétextait que les bijoux étaient déjà fondus et qu'ils ne pouvaient pas être renvoyés.

Bref, une belle arnaque ! Les marges commerciales ahurissantes leur ont permis même de se payer de la pub lors de l'évènement sportif le plus célèbre aux USA, le SuperBowl. La société a fait faillite peu de temps après cela.

La raison est simple, à ce stade presque tous les américains avaient entendu parler d'Or Postal... et savaient que c'était des escrocs.

Une telle approche, dans le domaine du rachat d'or, est absolument inconcevable aujourd'hui et ce pour plusieurs raisons :

La montée en puissance des "avis" et "reviews" d'autres internautes fait qu'il est facile de détecter une société malhonnête, même si celle-ci va essayer de cacher, supprimer les mauvais avis. C'est particulièrement vrai pour les sociétés avec une forte activité en ligne pour lesquelles la confiance est primordiale.

De plus, il est bien plus difficile d'obtenir une telle présence sur internet dans le domaine tant la concurrence s'est développée, que ce soit dans le marché qui est devenu mature, mais aussi dans le domaine du web digital où la difficulté pour apparaitre dans les résultats de recherche de Google n'est plus du tout la même. Il faut des années de travail pour bien ranker sur Google et il suffit de quelques avis incendiaires pour tout remttre en question.

Avec cette histoire, cela doit vous passer l'envie d'envoyer vos bijoux par rachat postal ! Pourtant ce type d'arnaque n'existe plus actuellement. Il faut que vous vérifiiez les avis sur une plateforme indépendante comme Trustpilot et c'est bon.

L'intérêt d'envoyer des bijoux par la poste et non en boutique en ville c'est que vous bénéficiez d'une concurrence à l'échelle nationale, contre une concurrence locale si vous souhaitez vendre en boutique en ville. Bien sur si vous êtes dans une grande métropole, pas de souci, mais pour l'immense majorité des français, les prix proposés dans une ville de taille moyenne seront pas géniaux et la vente par internet garde sont attrait.

Passons en revue les arnaques actuelles en commençant par la plus commune :

1) Arnaque à la pureté du métal

"C'est un bijou en or 9 carats" est une phrase qui doit vous mettre la puce à l'oreille !

90% des bijoux en or sont en 18 carats pas en 9 carats. Alors certes si vous allez dans une bijouterie de grande surface ou d'entrée de gamme, il y a beaucoup de bijoux en or 9 ou 14 carats justement pour pouvoir proposer un prix faible au consommateur. Mais s'il s'agit des bijoux de votre grand-mère, aucune chance que ce soit autre chose que du 18 carats.

Rappelons ici la notion de carats : le carat est une mesure de pureté en or du bijou. Un bijou en or 24 carats est un bijou en or pur ; Cependant, l'or est un métal trop malléable et les bijoutiers ajoutent d'autres métaux pour le rendre plus dur et aussi lui donner une couleur un peu différente.

Pour un bijou en 18 carats, il y a 18/24 = 75% d'or et 25% d'un autre métal. Idem pour les autres puretés :

Carats % en or
9 carats 37.5% d'or, 62.5% autres métaux
10 carats 41.6% d'or, 58.3% autres métaux
12 carats 50% d'or, 50% autres métaux
14 carats 58.3% d'or, 41.6% autres métaux
18 carats 75% d'or, 25% autres métaux
22 carats 91.6% d'or, 8.33% autres métaux
24 carats 100% d'or, 0% autres métaux

Dans la table j'ai mis en gras les valeurs les plus fréquentes.

L'autre métal en question a une valeur négligeable et est donc ignoré dans le calcul de valeur d'un bijou. Même l'argent métal ne vaut pas grand chose par rapport à de l'or. Par exemple au jour où j'écris cet article un gramme d'or pur vaut 55€ et un gramme d'argent ... 0.63 € !

Bref, vous comprenez ainsi l'intêret qu'ont les professionnels malhonnêtes à vous dire que votre bijou est en or 9 carats quand il est en 18 carats : la quantité d'or est alors divisée par 2 ! Le prix proposé aussi évidemment !

Le pire étant que le professionnel va appater ses victimes avec un prix au gramme très élevé mais la somme finale sera bien inférieure à celle obtenue auprès d'un professionnel honnête !

Pour se protéger, il y a plusieurs approches : la plus simple étant de faire 2-3 boutiques et de vérifier qu'on vous dit bien la même chose sur la pureté et le poids.

Vous pouvez aussi vous préparer à la maison en regardant avec une loupe une petite marque sur le bijou appelé poinçon. Ce dernier est apposé par l'orfèvre lors de la création du bijou. Ce n'est pas garantie suffisante pour un professionnel du rachat d'or car il existe des orfèvres malhonnêtes qui ont apposé des poinçons 18 carats sur du métal en 9 carats... Mais bon, chez vous, à la maison, c'est un test facile à réaliser et des orfèvres malhonnêtes il n'y en a pas tant que cela.

2) Arnaque à la nature du métal

Une variante de l'arnaque ci-dessus consiste à dire que le bijou n'est pas en or mais en platine ou en argent. Si l'or vaut 53€ ce jour quand j'écris mon article, celui du platine est de 28.75€.

Ainsi ce dernier va empocher une marge considérable sur ce bijou au détriment du client non méfiant

Pour se protéger, mêmes conseils que dans le point précédent : il existe des poinçons différents pour le platine, pour l'or et encore d'autres pour l'argent. Donc on peut se protéger en regardant cela chez soi.

L'autre option est de faire quelques boutiques.

3) Arnaque sur les pierres précieuses

Une bague pèse 2 ou 3 grammes, la valeur de l'or de celle-ci est donc faible en comparaison du prix de la pierre qui orne souvent celle-ci. Les diamants, émeraudes, rubis et autres pierres valent plus que la valeur de l'or de la bague.

Et c'est là que cela se complique car estimer la valeur d'une pierre est difficile, même pour les professionnels !

Certains artisans joailliers peuvent réutiliser les pierres ainsi achetées mais l'immense majorité des sociétés de rachat d'or disent qu'elles ne rachètent pas la pierre.

Faire jouer la concurrence est donc plus compliqué car le nombre de professionnels qui vous feront une offre "pierre précieuse incluse" est plus restreint. Donc forcément ces derniers ont toute latitude de faire une offre assez basse. J'ai déjà entendu parler d'un bijoutier ayant offert 600€ pour une bague. Le client était content d'en récupérer autant. Sauf que le solitaire sur la bague valait beaucoup plus et il l'a renvendu 20 000€ !

C'est d'autant plus vrai si vous habitez dans une ville de province de taille moyenne où il y a encore moins de concurrence. L'idéal pour se protéger c'est d'avoir des informations sur la pierre ou de demander une expertise indépendante (payant!). Pour les diamants il y a les 4 C. Avec ces informations, vous pouvez avoir une idée du prix en consultant la cotation du rappaport (cotation privée, il vous faudra payer quelques dizaines d'euros pour accéder aux valeurs). Mais bon, même s'il faut payer pour accéder aux prix du rappaport, vous en ressortirez gagnant si la pierre vaut "son pesant d'or".

Pour les autres pierres c'est plus difficile encore...

4) Arnaque à la fiscalité

Cette arnaque est bien moins courante à présent qu'il y a quelques années. En effet toute vente de bijou est exonérée de taxe si la vente fait moins de 6000€. Autrement dit, mis à part des bijoux rares, de marque ou historiques, on n'est pas vraiment concerné. Cependant il faut un temps durant lequel cette taxe s'appliquait à toutes les ventes de bijoux. Une fois la loi changée et ce seuil de 6000€ fixé, certains professionnels indélicats se ont empressés de continuer de "prélever" cette taxe sur le montant proposé aux clients. Evdiement ce montant finissait dans leur poche!

Actuellement il est encore possible de trouver une varaiante de cette arnaque, mais pas pour les bijoux. Cela concerne les pièces d'investissement libellées dans une devise existante. Dans ce cas il y a aussi cette absence de taxe jusqu'à un certain montant alors que les autres pièces d'investissement sont soumises à un régime de taxation différent.

De même il serait possible qu'un professionnel indélicat vous disent que les pièces d'argent soient soumises à la TVA alors que ce n'est pas le cas. J'ai du mal à imaginer dans quelles circonstances un professionnel pourrait dire cela mais il faut y penser. En revanche les lingots d'argent sont bien soumis à la TVA lors de leur achat, ce qui fait d'eux un très mauvais choix pour un investissement.

5) Arnaque au poids

Si votre bijou pèse 15 grammes et que le professionnel vous dit qu'il en fait 12, c'est suspect. Je n'ai pas eu vent de cette pratique, les professionnels malhonnêtes préférant tricher sur la pureté ou le métal mais cela pourrait arriver.

Alors oui, chaque professionnel est tenu de disposer d'une balance bien spéciale avec certifiat d'étalonnage mais bon, il reste possible d'envisager quelqu'un avec 2 balances, une première officielle et une autre... à son avantage !

Le moyen de se protéger de cela est de peser vos bijoux sur une balance de cuisine ou à la poste (dans une enveloppe pour les cacher !)

Autre possibilité pour se protéger, faire plusieurs professionnels et vérifier que le poids mesuré est le même chez les 2 professionnels.

Une variante de celle-ci consiste à utiliser une calculatrice truquée mais c'est dans les bureaux de change de certains pays émergents que j'ai vu cette pratique, pas dans le rachat d'or.


© 2012-2024 T. Blotiere